Oser le rouge

Oser le Rouge

"'Nous nous aimions comme la toile aspire l'huile par toutes ses fibres.' Il se pourrait bien que Paul soit l'huile, infiltrée en elle, insidieusement, faisant tache jusqu'à la salissure."

 

Nulle vie conjugale n'est parfaite et un simple accroc peut réduire l'amour à un lent, mais inexorable effilochement. Pour Mette-Sophie et Paul, tout commence quand ce dernier se découve une passion pour l'art et la peinture. Il s'éloigne peu à peu des siens, pour embrasser ses désirs et rompre avec le conformisme, tandis que Mette-Sophie affronte elle-même ses propres envies. Et auand l'un devient peu à peu Gauguin, la seconde assiste au naufrage total de son mariage, jusqu'au point de rupture.

 

A la lisière du roman historique et de l'autopsie conjugale, un grand et fin roman qui dit une mort et une naissance, l'implosion irrémédiable d'une union et la genèse d'un artiste...