Comments

Femme de chair et de vignes

Les éditions Bourgogne les bien nommées s’intéressent à l’histoire de la Bourgogne à travers ses hommes célèbres ou son patrimoine.

Mais elles publient aussi des ouvrages plus romancés, qui la racontent d’une autre façon. La Chair du raisin en est un bel exemple, premier d’une série de quatre romans qui évoque la Bourgogne du sud, celle du vignoble. Agathe est née en Bourgogne au détour du XX e siècle. Elle aime la nature, la liberté et son père, déteste la vie des jeunes filles rangées qu’une autre dénoncera plus tard. Agathe c’est la vigne qui la passionne, comme d’autres la philosophie.

Josiane van Melle nous raconte l’histoire de son héroïne dans un style simple. Des chapitres brefs, qui sont autant d’instantanés. Arrêts sur image au fil des rencontres de l’héroïne, de son évolution, de sa volonté affirmée. La sobriété du style l’histoire attachante font qu’on s’attarde volontiers sur cet ouvrage.

J. R.

 

La Résine de Coumarone

 

"Gersende et son rituel de photographies mensuelles ! J’ai adoré, c’est drôle, inventif ! Je suis très touchée par cette vieille dame indigne et émouvante à la fois.

Au fil du récit, tu permets au lecteur d’entrer dans l’intimité de Gersende et de sa fille Florence.

On avance doucement, presque avec précaution, ne pas brûler les étapes. Une découverte qui se veut progressive et feutrée. C’est ainsi que je l’ai ressenti. Et cette lenteur convient à la douleur qui veut, qui doit pouvoir se dire. Jusqu’au dénouement qui se fait léger léger et donne de l’ouverture, de la respiration. De la vie.

Chère Josiane, tu excelles dans la description des différents personnages ! On entre furtivement dans leur univers par petites touches. Il y a de la retenue, de la nuance. Une approche sensible qui permet de percevoir en profondeur. En somme, une invite à la compréhension de l’âme humaine.

Louisa

 

Sphaignes

Bonjour,

J'espère que vous allez bien ? J'ai lu votre dernier roman Sphaignes et ai été très agréablement surprise ! J'ai sincèrement beaucoup aimé et je ne puis que vous encourager à continuer sur votre lancée.

J'ai envoyé une recension à la revue Le Bibliothécaire qui vient de le publier. L'article se trouve en pages 53 & 54 (ordre alphabétique des auteurs).

Bonne lecture,

Bonne continuation.

 

Passez de bonnes fêtes dans ce beau pays qu'est le Kent.

 

Cordialement

Danielle GERARD

Le Bibliothécaire

 

Oser le Rouge

« Chaque chapitre est un véritable tableau touches de couleurs, d'odeurs, de sensualité..., ta plume dans tout ton art ! Merci pour ces bons moments d'évasion qui prend les sens.

Je viens juste de le finir! Donc tu peux deviner qu’il m’a passionnée.

Tu as changé de style, avec moins de descriptions et plus de dialogues, non? J’ai apprécié aussi la disposition en chapitres courts, qui tout à coup transportent dans un autre lieu ou une autre période. Quant à ce que tu expliques à propos de la peinture et des couleurs, chapeau! Et les tourments de Mette vont crescendo suivant une logique sensible.

 

Un grand merci pour ton livre !! super, j ai adoréééééé, tu as un talent fou"